Quelles différences entre psychiatre, psychologue, psychanalyste, psychothérapeute et psychopraticien ?

Le psychiatre

Le psychiatre est médecin. Il a fait des études de médecine générale puis s’est spécialisé dans les troubles psychiatriques et les maladies mentales. Il est le seul à pouvoir prescrire un traitement médicamenteux et propose parfois des entretiens thérapeutiques. Il n’est pas nécessaire d’avoir suivi une psychothérapie soi-même pour devenir psychiatre.

Le psychologue

Le psychologue est un professionnel du diagnostic. Il a fait des études de psychologie à l’université, et a obtenu un master en psychologie. Il peut proposer des tests de personnalité, de QI, de développement, neuropsychologiques... Cette formation universitaire porte aussi sur l’étude du fonctionnement biologique du cerveau, sur les symptômes liés aux psychopathologies et troubles mentaux. Comme pour les psychiatres, il n’est pas nécessaire d’avoir suivi une psychothérapie soi-même pour obtenir son diplôme d’Etat et accompagner des patients en psychothérapie.

Le psychanalyste

Le psychanalyste est un thérapeute qui a fait une école privée, et qui s’appuie sur les théories psychanalytiques de Sigmund Freud pour proposer des entretiens à visées thérapeutiques.

Le psychothérapeute :

Depuis la loi d’août 2009 et le décret de mai 2010, est psychothérapeute : les psychiatres, les médecins qui ont effectué des stages en ce sens. les psychanalystes et les psychologues qui ont effectué des formations complémentaires, les psychothérapeutes qui pratiquaient déjà depuis cinq ans avant cette loi, et qui sont passées devant une commission.

Le psychopraticien

Il s’agit aujourd’hui du terme utilisé pour regrouper tous les professionnels pratiquant la psychothérapie. Un psychopraticien est un professionnel de la psychothérapie. Un psychopraticien professionnel présente plusieurs caractéristiques:

  • Il possède une solide formation en psychologie.

  • Il maîtrise la pratique d’une ou de plusieurs méthodes thérapeutiques (comme les thérapies cognitivo-comportementales, la Gestalt, l’Approche Centrée sur la personne ou encore la Programmation Neuro-Linguistique …)

  • Il effectue une analyse personnelle afin de comprendre au mieux ses mécanismes.

  • Il assiste à des supervisions individuelles ou collectives, composées de professionnels de la relation d’aide et de la psychothérapie.

  • Il continue à se former tout au long de sa vie en participant à des congrès, à des colloques …

  • Il s’engage à respecter le Code de déontologie de la profession

  • Il est certifié par l'école mais n'a pas de diplôme d'État.

Le psychopraticien est un spécialiste à l’écoute. L’accompagnement proposé se fait en face à face. Il est formé, grâce à des outils thérapeutiques, à accompagner la personne à identifier des comportements limitants qui la retiennent au passé et qui la gênent dans sa progression. Il permet à la personne d'accéder à ses ressources tout en lui permettant de faire le lien entre ses émotions et son mental.